Ensemble des cours en français

                                avec l'appui de      Résultat de recherche d'images pour


Un service proposé par International Land Coalition et AGTER, conçu et mis en œuvre par AGTER.


Cette session est la première d'un programme de formation permanent à l'attention des organisations membres de l'ILC, des organisations et personnes qui ont participé au Forum Mondial sur l'Accès à la Terre FMAT2016 ainsi qu'à toutes personnes et organisations intéressées.


Auteurs

Le contenu a été produit à partir d'un premier cours élaboré en 2014-2015 par Samir El Ouaamari, alors chargé d'études à AGTER, qui est aujourd'hui Maître de Conférence à AgroParisTech (UMR Agriculture comparée et Développement agricole, UMR PRODIG) et membre du Conseil d'administration d'AGTER. Il a été remanié, complété et mis à jour par Michel Merlet, agroéconomiste, Directeur d'AGTER et Mathieu Perdriault, agro-économiste et analyste politique, chargé du développement et des projets d'AGTER.

Objectif

L’objectif du cours est de fournir des outils pour l’analyse des situations d’accaparement de terres et pour l’action. Ces outils ont été conçus à la suite d'un examen des diverses formes prises par ce phénomène dans le monde, et des réponses très diverses qu’elles reçoivent. Ils permettent d'appréhender à la fois les spécificités de chaque cas particulier et leurs caractéristiques communes. Ils facilitent ainsi la conception d'actions conjointes et les coalitions entre acteurs et organisations mobilisées face à des accaparements distincts, et avec des organisations qui agissent sur un terrain politique et juridique allant au-delà du cas particulier.

Le cours constitue un espace d’échange qui permet de partager les points de vue des participants. Les participants ne sont pas là pour apprendre de façon passive, en écoutant des conférences magistrales, comme c’est souvent le cas dans les formations à distance. Ils travaillent en dialogue direct avec l’équipe pédagogique, au travers de chats et forums, tout au long des 4 semaines que dure le cours. Ils apportent à partir de leur expérience leur propre contribution aux autres apprenants. Ils doivent mobiliser les outils d’analyse qui ont été présentés pour décrire une situation qu’ils connaissent ou qui les intéresse particulièrement.

Le cours se compose de 3 modules d’une semaine chacun consacrés respectivement à comprendre, analyser et répondre aux accaparements de terre, puis d'une séquence d'une semaine dévolue à la finalisation tutorée des études de cas :

  • Module I : Comprendrece qu’on appelle les accaparements de terre, comment on les définit, quelles sont leur histoire, sous quelles formes se manifestent-ils, et que représentent-ils aujourd’hui ?

  • Module II : Analyser … la logique économique qui est à la base des appropriations de terre à grande échelle, porter un regard critique sur les justifications qui sont avancées par leurs promoteurs, en analysant leurs impacts sur les paysanneries et sur les pays.

  • Module III : Répondre … aux accaparements en identifiant les diverses formes de résistance possibles, en discutant les conditions de leur succès ou de leurs échecs.

  • Pendant la quatrième et dernière semaine du cours, les participants – toujours suivis par les animateurs de la formation – disposeront de temps pour terminer le travail personnel proposé durant les 3 semaines précédentes et, surtout, pour poursuivre l’échange d’expériences et de points de vue.



       Logo Coordination SudLogo C2A   &  Logo AGTER


Une activité de la C2A mise en œuvre par AGTER

Cette session est une proposition de la Commission agriculture et alimentation (C2A) de Coordination Sud et d'AGTER.

Elle est destinée aux membres de la C2A et à leurs partenaires.

Auteur.e.s

Ce cours a été conçu par AGTER en lien avec un comité de membres de la C2A formé de représentant.e.s d'Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF), ActionAid France, Commerce Équitable France et CCFD Terre solidaire.

Ses auteur.e.s sont Coline Sauzion, anthropologue et agroéconomiste, et Mathieu Perdriault, agroéconomiste et analyste politique, tous deux membres d'AGTER.

Sa production et la mise en œuvre de cette session sont cofinancées par la C2A et AGTER.